Sunday, 17/12/2017 | 2:16 UTC+1
Site Officiel de J.E.T

Zied Chebbi (JET) sur Focus On et Fullmetal Alchemist

Zied Chebbi (JET) sur Focus On et Fullmetal Alchemist
17%
User Rating

 

Après l’organisation de Focus On: Fullmetal Alchemist le 10 Octobre 2015 en tant que Chef de Projet, Zied Chebbi nous parle du projet Focus On, de son choix de FMA, et des difficultés à organiser un tel évènement en Tunisie.

 

En quoi consiste le concept Focus On ?

"Focus on" est un concept adopté cette année par Japanese Events in Tunisie (JET) qui consiste à organiser un événement qui tourne autour d'une seule franchise et d'en revivre les moments forts à travers quelques activités.

Pourquoi avoir choisi la franchise Fullmetal Alchemist ?

Eh bien le concept étant ouvert à tous les membres de l'association, chacun peut choisir la franchise qu'il veut et travailler dessus, pour autant qu'il présente un dossier solide à notre comité. Après, personnellement, l'idée d'en faire un sur FMA vient de la date 03.Octobre qui est la date de célébration de FMA par ses fans à travers le monde et puisque c'est surtout une date symbolique dans la storyline de l'oeuvre.

Vous avez choisi Fullmetal Alchemist pour la date du 03.Octobre, mais que représente FMA pour vous en tant que manga et série animée ?

J'étais accroché dès la première fois où j'ai vu FMA par hasard à la télé. C'était en 2005 ou quelque chose du genre. En tant qu'anime pour moi c'est l'un des meilleurs que j'ai regardé. Les studios Bones se sont surpassés quant à la qualité de l'animation et des dessins. Et puis le scénario est juste hallucinant, on y trouve tous les genres, ça fait rire, pleurer, ça donne la chair de poule, ça excite, ça accroche et c'est tout ce qu'on aime dans une oeuvre . . . D'autant plus que j'adore tout ce qui est légendaire et la légende de l'alchimie m’intéresse au plus haut point. Moi-même j'écris un bouquin actuellement dont une partie traite de l'alchimie, pas celle de FMA bien sûr mais les fondamentaux sont toujours les mêmes.

Par fondamentaux, vous voulez dire transmutation et principe d'équivalence ?

Pas du tout, la transmutation et le principe d'équivalence ont été imaginés par l'auteur pour FMA, un peu comme les vampires qui brillent comme du diamant sous le soleil au lieu de cramer dans Twilight. Par fondamentaux je parle de la quête des alchimistes pour créer la pierre philosophale qui change le métal en or et sous forme liquide donne l'élixir de longue vie, qui rallonge la vie humaine et donc nous rend immortel tant qu'on en boit régulièrement. La légende dit que le seul alchimiste de l'histoire à l'avoir créée était Merlin l'enchanteur.

Le principe de l'équivalence—plutôt conservation de la masse—est un principe scientifique de la chimie et sciences physique déjà établis par Antoine Lavoisier : «Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme.» Mais bien sûr l'oeuvre elle-même franchit ce principe à plusieurs reprises.

C'est un peu optimiste de parler d'équivalence dans ce sens, du 50/50, vous ne trouvez pas?

La souffrance, la malchance, la mort . . . Est ce que ça compte dans l'échange équivalent, puisqu'il est géré par l'univers dans ce contexte ? Rappelez-vous, dans FMA les deux frères ont échangé deux gouttes de sang contre l'âme perdue de leur mère mais une jambe et un corps leur ont été enlevées contre une créature inhumaine qui n'avait rien à voir avec leur mère. Le principe d'échange équivalent s'avère être une mascarade à la fin de l'anime.

Même au début de l'anime, des fois le principe n'est pas respecté, mais le “système de magie” de l'univers, dans ce cas l'alchimie, est bel et bien fondé en théorie sur de la science.

Oui, ça c'est indiscutable que c’est de la science.

Quelles étaient vos activités lors de l’événement et que pensez vous de ce dernier ? Était-ce une réussite ?

Les activités étaient variées et diversifiées au début, mais on a eu d'assez gros soucis dans la mesure où on a fait un retard de 45 minutes pour deux raisons : d'abord le public a commencé à venir à 14h pile (heure de début de l'événement normalement) et ensuite une fois qu'ils étaient là on a eu la malchance de supprimer par erreur le dossier qui contenait les activités de l'évent . . . Du coup on a lancé un logiciel de récupération de données, ce qui prenait assez longtemps pour tout récupérer, et on a dû improviser et démarrer l'évent avec l'OAV Fullmetal Alchemist – Reflections qui dure 55 minutes pour ainsi avoir le temps de tout préparer à nouveau. Entre temps les responsables du local étaient venus nous dire que nous devions partir à 17h au lieu de 18h, et ça nous a poussé à prendre encore des décisions de dernière minute. Donc, en gros, on n’a pas passé d'AMV, on a réduit le Top 10 best moments à un Top 5, on a réduit le quizz de 5 manches à 3 manches, le karaoke de 30 minutes à 15 minutes, et enfin on a dû supprimer le débat. Il devait aussi y avoir un live session du groupe The Crowz mais ils ont annulé à J-2 de l'évent pour manque de répétitions.
Malgré tous ces imprévus, nous avons quand même réussi à garder la tête froide, le public ne s'est pas aperçu de la crise qu'on a géré sur place, et bien que conscients que le programme manquait d'activités annoncées au départ on a eu la sensation qu'ils étaient rentrés contents et plutôt satisfaits. Tous les présents ont eu un superbe poster A3 de FMA en sortant du local, et nous de notre côté nous avons réussi à couvrir nos dépenses pour l'évènement de très peu. Donc oui malgré toutes les difficultés qu'on a affrontées, je pense que l'évent est une réussite.

Ça fait quoi de garder la référence «don't forget 3.October» mais avec le 10 au lieu du 3 ?

Ça fait mal ! Aujourd'hui un nouveau règlement a été installé dans notre pays : pour organiser un rassemblement dans n'importe quel local il faut l'accord de la délégation régionale. «Welcome to Tunisia» !

On a attendu une semaine juste pour avoir la simple signature du délégué, ce qui était le 2 Octobre, donc on a reporté au 10 et là aussi on a fait en sorte de rien faire paraître au public, et donc on a passé encore une autre semaine pour que la demande revienne du ministère puisqu'après la signature du délégué, ils l'envoient au ministère pour l'accord final. Eh bien on attend toujours cet accord !! Vendredi après midi, quand on les a appelé pour la millième fois on nous a dit que c'était toujours pas arrivé et que pour ne pas nous retarder (ce qui a déjà été fait comme il se doit) on pouvait voir avec le local s'ils sont libres et d'accord (ce qu'on avait fait depuis deux semaines), on part sur un accord de principe . . . Donc voilà ça fait vraiment mal de ne pas savoir jusqu'à la dernière minute si on pouvait faire notre événement ou pas malgré son annonce déjà faite.

 

Karim Zarrouk

Jet Press Team

 

Twitter

Contact Us

Contact

Email: contact@jetunisia.org

Phone:

Fax:

Address: